Rechercher
  • c20p100

Avoir le feu au cul

Bien que je sois presque toujours de bonne humeur, j’ai souvent eu le feu au cul. Vous découvrirez ici que j’ai une drôle de relation avec le feu. Je devais avoir 5 ou 6 ans quand j’ai eu ma première expérience hors de l’ordinaire avec le feu. De notre maison dans les Laurentides nous pouvions apercevoir des flammes qui semblaient provenir de la forêt. Nous étions sur le point d’évacuer quand nous nous aperçûmes qu’il ne s’agissait pas d’un feu de forêt mais d’un camion citerne qui avait pris feu sur la route 117. C’est à cet instant précis que j’ai découvert que le feu pouvait nous offrir un magnifique spectacle. Ironie du sort ou simple hasard, je ne saurais dire mais toujours est-il que mon meilleur ami de l’époque est déménagé tout prêt de l’endroit où le camion citerne avait brûlé quelques années plus tôt.  Mon ami de l’époque était un des premiers du groupe à avoir un ordinateur, il est facile de deviner que nous étions tous passionné par cette nouvelle technologie et que nous passions notre temps à la découvrir. Nous étions tellement captivés par l’ordinateur que nous ne nous étions jamais aperçus que la maison était en train de passer au feu. La maison s’est effondrée quelques minutes après notre sortie une scène digne des films.

Nous sommes tous sorties, de la maison, indemnes. Les brûlures que j’ai aux mains et sur le visage ne sont pas des blessures qui proviennent de cet incendie mais d’un autre un peu plus dramatique. Le drame est survenu en 2000, alors que je travaillais comme serveur,  ma collègue de travail a déclenchée une explosion en faisant un café espagnol, elle a mis de l’huile sur le feu alors qu’elle croyait que le brûleur pour flamber sa boisson était éteint. Le plus surprenant dans cette histoire c’est de voir que nous ne sommes que deux personnes à avoir été atteints par les flammes. Être au mauvais endroit au mauvais moment voilà ce qui décrit ce qui m’est arrivé ce jour là!  Je me trouvais en plein dans la trajectoire du feu, je suis alors devenu une flamme humaine puisque mes vêtements avaient pris feu. C’est étrange comment le fil des évènements se déroulaient au ralentit dans ma tête, je ne réalisais pas ce qui venait d’arriver.  Dans mon trajet vers l’hôpital les ambulanciers essayaient de détendre l’atmosphère en me lançant des platitudes comme – Vas-tu avoir le feu au cul si je déchire tes vêtements pour regarder tes plaies? Et ainsi de suite, j’ai eu des pansements pendant quelques semaines, et j’ai eu la tête qui sentait le cochon brûlé pendant un bout de temps puisque mes cheveux avaient pris feu. Voilà l’origine de mes brûlures au visage et aux mains.

Ma saga avec le feu est loin d’être terminée puisqu’on m’a prédit que je mourrai par les flammes. Voilà ce qui m’attend une vie après la mort en enfer

3 vues

Posts récents

Voir tout

MES ANECDOTES DE TÉLÉVISION

Ma première apparition à la télévision, s'est faite par le biais de MONTREAL P.Q. Je ne devais que passer en vélo, mais combien mémorable de se voir à la télévision de Radio-Canada pour la première fo

MES ANECDOTES DE THÉÂTRE

La plus belle anecdote de théâtre ou du moins la plus marquante me vient de de LA VOIX DU SANG lors de la première de la pièce au Festival Fringe. Après plusieurs mois de répétition, nous testions enf

Mon Karma de lapin

Bien que le lapin ne fasse en aucun cas parti de mes origines ou de mes antécédents astrologiques, il n'en demeure pas moins que depuis mon enfance j'ai une drôle de fixation face aux lapins et je ne

© 2019   C20P100 conception

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now